Nicolas Seigneuret commence la musique à l’âge de 7 ans au Conservatoire de Caen. Débutant par le piano, il poursuit ses études musicales au violoncelle avant de se fixer de manière définitive, en choisissant le saxophone à l’âge de 15 ans. Parallèlement, Il entreprend l’apprentissage de la basse électrique qui sera le second instrument avec lequel il se produit sur scène.

Il perfectionne sa maîtrise du saxophone avec Jérôme Valognes, Richard Foy, Rémi Biet et David Sauzay. Il obtient le DEM (Diplôme d’Etudes Musicales) dans la discipline jazz en 2002, puis le DE (Diplôme d’Etat) de professeur de jazz en 2004.
Compositeur et arrangeur membre de la SACEM, Nicolas contribue notamment à l’écriture musicale des projets artistiques de Be Why (CD Be Live 2009) et du Labo Jazz’ Big Band qu’il crée en 2015.

Il est invité pour animer des master-class sur l’improvisation et l’arrangement à l’école de jazz de Kagoshima (Japon) en 2011, au conservatoire de Cayenne (Guyane) en 2017.

Il est également appelé pour enregistrer dans la musique de variétés quand elle est orientée jazz, soul/funk ou hip-hop : CD 1 Costard pour 2 Propre sur Soi 2008 ; CD SouinQ à découvert ! 2009 ; titres Like A Bomb de DJ Anonyme en 2010 et N’hésite Pas de DJarOne en 2012.

Assoiffé d’aventures musicales toujours plus nouvelles et enrichissantes, Nicolas poursuit son chemin artistique en se produisant en France comme à l’étranger (Europe, Inde, Japon) au sein de formations aux styles variés : Jazz avec New-York Stories Quintet, Big Band d’Un Soir, Jérôme Canavaggia Trio ; Funk avec Be Why, Tribal Groove; Chanson française avec Madame Nomadski ; Musique Afro-Caraïbéenne avec Kannigwé Orchestre