Théophile Demarcq est né à Lille et très vite il baigne dans un univers musical avec un père accordéoniste qui l’emmène dans les bals folks de la région. Il apprend les percussions puis la batterie en école de musique puis commence à jouer dans les bars vers l’âge de 16 ans avec la Bande à Paulo (Chanson, musette, jazz) mais aussi avec des groupes à l’énergie plus rock.
 
Quelques années plus tard, il intègre la compagnie du Tire-laine (Swing Gadjé, La Panika, Taraf Dékalé, Les Enfants du bal…) avec lequel il va faire de nombreuses tournées, enregistrement de disques, voyage…Il en profite pour se mettre au Cymbalum et au Tapan, tous les deux des instruments typiques des pays d’Europe de l’est et des musique Tsigane. Il va se découvrir une véritable passion pour ces musiques. Entre temps, il enseigne la batterie et les percussions.
 
A l’aise sur la scène comme dans la rue, il joue dans diverses fanfares dont Trouba Ch’ti, GettabanG, Fanfare Tropikal… Depuis 2012 il s’est lancé dans la musique à l’image et il compose de la musique pour des courts-métrages, des films, des spectacles, des pubs.
Toujours actif en tant que musicien multi-instrumentiste, Théophile joue actuellement dans Adébra (Bal folk à consonance Suédoise), Tshirikly (Klezmer, Tango, Tsigane), Janosik (Musiques des Carpates), Cactus in Love (Chanson), Bal Takamba (Bal Créole) et enfin Madame Nomadski…